Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog livresque de Cécile

Les décharnés - Paul Clément

4 Février 2017 , Rédigé par Cécile Publié dans #Roman, #Coup de coeur, #Paul Clément, #Post apocalyptique, #Science fiction, #Autoédition, #Auteurs francophones

Hello,

Aujourd'hui on va parler d'un registre que j'adore par dessus tout et dont je n'ai jamais encore parlé dans un article. Il s'agit du post-apocalyptique/zombie. Ne prends pas peur, aucun zombie ne va surgir de ton écran, promis !

Titre original : Les décharnés (VO : 2015)

édition "c'est un livre auto édité"

♣ Résumé du livre : 

"Une journée de juin comme une autre en Provence. Blessé à la cheville, Patrick, un agriculteur de la région, asocial et vieillissant, ne souhaite qu'une chose : se remettre au plus vite pour retrouver la monotonie de sa vie, rythmée par un travail acharné.

Mais le monde bascule dans l'horreur lorsque les automobilistes, coincés dans un embouteillage non loin de chez lui, se transforment soudain en fous assoiffés de sang... de sang humain. S'il veut survivre, Patrick doit non seulement faire face à ces démons qui frappent à sa porte mais aussi à ceux, plus sournois, qui l'assaillent intérieurement. Et si cette petite fille, qu'il prend sous son aile, parvenait à le ramener, lui, vieux loup solitaire, -èèvfgdans le monde de vivants ?" / v

 

♣ Ce que j'ai pensé de Les décharnés : 

Ce roman, j'ai beaucoup hésité à me le procurer... A chaque fois je le regardais, je me disais "je le prends ? Je ne le prends pas ?" et ce pendant plusieurs mois. Et si je viens t'en parler aujourd'hui c'est parce que je me suis décidée à l'acheter et autant te dire que je ne regrette absolument pas. Je me dis même "Pourquoi tu ne l'as pas acheté dès la première fois où tu l'as vu ?"

Cet ouvrage est une pépite merveille dans son genre ! C'est un livre post apocalyptique mais divinement bien écrit. Il n'y pas de gros bras, du sang et de la baston à toutes les pages. Non, nous allons suivre l'histoire ou plutôt la survie d'un homme, Patrick, d'un certain âge qui se retrouve témoin d'un accident de la route et qui voit les victimes revenir à elles en étant totalement transformées. Malgré lui il va se retrouver acteur de ce monde qui vient de virer au cauchemar. Pour ne pas faciliter la tâche, Patrick est blessé. Il va se réfugier chez lui, en empêchant les survivants de pénétrer dans sa demeure. Il verra ces semblables se transformer sous les dents des morts-vivants. Il va cependant faire une chose héroïque en sauvant une petite fille de cette horreur. Il va l'accueillir chez lui. Cet homme, qui est un peu un ours mal léché va la nourri, respecter son désir de se cacher dans son placard, il va lui parler etc jusqu'à ce qu'il se rende à l'évidence que ni lui ni cette petite fille ne peuvent rester indéfiniment cloîtrés dans cette maison.

Nous allons donc les suivre dans cette tentative de survivre, d'échapper à ces monstres assoiffés de sang. Petit à petit la petite fille se dévoile et Patrick va la considérer comme sa petite-fille, il fera tout pour le protéger. Grâce à elle, notre héro va devenir un ours bien léché, auquel nous allons nous attacher de plus en plus.

Paul Clément a vraiment écrit avec un tel réalisme que cette histoire est troublante, tout au long du récit j'avais l'impression d'être avec nos protagonistes. Il n'y a pas de chichis, pas du sang qui gicle partout, pas de bonhomme hyper caricaturé genre "macho man" ! Et c'est terriblement appréciable, surtout dans cet univers zombies. 

Les décharnés se lit tout seul, on tourne les pages, on veut rester avec Patrick et cette enfant, on a peur avec eux, on rit avec eux, on survit tout simplement à leurs côtés. 

Et que te dire de cette fin ? Je n'ai pas de mot ! 

Nous avons une histoire qui se tient du début à la fin et c'est écrit avec une telle finesse que l'on en voudrait plus. Ce livre est clairement un énorme coup de coeur, je suis vraiment heureuse de l'avoir découvert et si je le pouvais, je le mettrais entre les mains de tout le monde, même ceux qui ne sont pas fan de ce genre littéraire car clairement il change de tout ce que l'on peut lire à ce sujet. Comme je te l'ai dit plus haut, ce livre est une pépite et si je le pouvais je remercierais l'auteur d'avoir publié lui-même son ouvrage car il mérite d'être connu du plus grand nombre. Maintenant, je n'ai qu'une hâte : me plonger dans son second roman Creuse la mort (qui attend sagement dans ma bibliothèque) :)

 

La note finale :

Coup de 

 

Et toi as-tu lu ce roman ? Qu'en as-tu pensé ? 

As-tu envie de le lire ?

 

Je te souhaite un beau week-end :)

A bientôt,

Cécile

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Rebecca G. 20/02/2017 13:30

Eh bien, eh bien!!! Pour tout te dire, le genre roman d'horreur-zombie n'est pas du tout ma tasse de thé! Mais tu l'as décrit avec un tel enthousiasme et tellement de sentiments que oui, ce livre me tente! Je le note parce que je pense que je tâcherai de me le procurer. D'autant plus que l'auteur a eu la gentillesse de répondre en commentaire... ce qui le rend d'autant plus sympathique! ;)
Donc, voilà, Les décharnés font partie de ma Whishlist désormais! :D

Cécile Pouet 20/02/2017 13:57

Tu n'imagines pas ma surprise quand j'ai vu que Paul Clément avait commenté ma chronique. J'étais à mille lieux de penser qu'il tomberait dessus x)
Franchement, il est loin de tout ce que l'on peut lire sur les zombies et compagnie. Je pense donc qu'il pourrait te plaire. On est beaucoup plus centré sur Patrick et sa quête intérieure que sur les zombies assoiffés de chair humaine que l'on tue à coup de marteau à tous les coins de rues.

Paul Clément 06/02/2017 15:03

Quelle chronique enthousiaste, j'en suis extrêmement touché ! C'est moi qui te remercie d'avoir partagé ta découverte de mon roman avec autant d'entrain. J'espère que Creuse la Mort te ravira tout autant. À bientôt !

Cécile Pouet 07/02/2017 13:25

Mais que je suis touchée et fière d'avoir un commentaire de votre part Oo *danse de la joie* ahah
C'est avec plaisir que j'ai partagé mon avis sur cette lecture et j'espère qu'elle tentera certaines personnes, ce serait une double joie :)
Merci encore d'avoir écrit Les décharnés ! C'est un véritable bijou dans son genre.